Comment co-animer une classe virtuelle

formation à 2

Dans cette article, je vais vous parler de co-animation. Comment animer une formation avec plusieurs animateurs ?

Il y a quelques mois, je vous en avais parlé et vous avez été nombreux à réagir et à venir me voir. Si certains pensent qu’il est impossible d’animer une formation à plusieurs, je vais vous montrer à quel point cela peut s’avérer utile voire nécessaire.

Pourquoi animer à 2 une classe virtuelle ?

  • Intervenir uniquement sur un sujet pointu : un animateur aura le rôle d’accueil, de gestion du groupe et l’autre animateur déroule sa partie sur un sujet spécifique. Celui qui maîtrise le sujet : j’anime une formation mais je ne suis pas à l’aise sur une partie et bien, je demande à une personne qui est en maîtrise de l’animer. Je deviens ainsi observateur et je laisse le pro du sujet expliquer correctement. Soit, j’interviens dans ma discipline
  • Gérer les problèmes techniques : un animateur qui vérifie que tous arrivent à utiliser les outils, les salles, prendre à part un participant pour l’aider, gérer les bugs si courant en classe virtuelle. Celui-ci sera d’une grande aide.
  • Amener un confort d’animation : je me concentre sur mon intervention
  • Se rassurer : formateur débutant et un second rattrape et ajoute des précisions mais ! a bien préparer les rôles en amont pour ne pas empiéter sur le rôle de l’animateur principal.

Point d’attention : co-animer si c’est pertinent !

Comment co-animer une classe virtuelle

Partie 1 : la préparation

  1. Qui fait quoi ? 

Quels sont les rôles des animateurs ? Qu’est-ce qu’on fait et à quel moment ?

Bien se préparer est la clé d’une co-animation réussie.

Si je gère la technique, il n’est pas question que j ‘intervienne sur l’animation de mon collègue. Chacun a son rôle et ne viendra pas marcher sur les plate-bandes des autres. On peut intervenir à deux sur une même discipline ou une discipline différente, un peut gérer la technique et l’autre se concentrer sur son animation.

2 formateurs peuvent intervenir sur une même discipline à des moments différents ou, comme je le disais au début de la vidéo, l’un peut intervenir si nécessaire comme un expert qui vient apporter des précisions. 

  1. Le plan de vol

On rédige les grandes étapes de la classe virtuelle, votre itinéraire pédagogique. Qu’est-ce qu’on fait, à quel moment, combien de temps ça dure, quel outil on utilise. À deux, c’est tout de même plus facile, non ?

  1. On teste !

Pas question de partir à l’arrache en classe virtuelle. On s’entraîne avant, on va ce qui fonctionne, ce qui bloque… Bref, on teste

Partie 2 : L’animation

 On déroule notre animation selon le plan de formation. On utilise les outils si nécessaire, on intervient sur sa partie.

J’accueille les participants et je présente le sujet et l’autre animateur va intervenir pour apporter du contenu par exemple. Pendant un exercice, je réponds aux questions pendant que l’autre navigue dans les différents groupes. L’un gère la partie technique et l’autre le groupe.

Partie 3 : Post-animation

Que fait-on après une animation ? On débriefe ! Qu’est-ce qui a bien fonctionné ? Qu’est-ce qui est à revoir ? Qu’est-ce qu’on fera la prochaine fois ? Il est important de revenir en arrière et d’apporter un feed-back sur la co-animation et surtout d’être sincère, de pouvoir se dire clairement les choses. Et pourquoi pas utiliser un baromètre pour exprimer son ressenti et apporter des solutions d’animation.

Pour en savoir plus sur l’animation à distance, je vous invite à cliquer sur le lien qui se trouve juste en-dessus dans la description, je vous explique les bases de l’animation à distance, quels sont les outils à utiliser et comment s’en servir, bref comment réussir vos classes virtuelles.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like these