Comment faire participer en formation ?

formation

Ça ne bouge pas en formation ?

Vous l’avez peut-être déjà connu, ce moment de vide où personne ne participe. Vous lancez une activité de groupe, un exercice, un travail en sous-groupe, une simulation…

MAIS personne ne bouge. Tous vous regardent attendant que ça se passe. Qu’est-ce qui a foiré ? Nous allons voir ça ensemble… Aujourd’hui, je vous explique comment réussir vos animations en gagnant la participation de tous.

Pourquoi votre groupe ne réagit pas ?

La première question à se poser : pourquoi votre groupe ne réagit pas ? Avez-vous correctement introduit le sujet ?

  • Ont-ils compris leurs rôles ?
  • Y a-t-il un manque de motivation ? Ceci fait partie de votre travail en amont de votre animation. 

Il y a quelques semaines, j’ai suivi un cours de marketing, l’enseignant lance un exercice de discours en face en face elle nous laisse 5 min pour préparer notre pitch puis elle demande qui veut se lancer, personne !

Personne n’a voulu participer, elle a donc poursuivi son cours sur un autre sujet. Que s’est-il passé ? Tout d’abord, cette partie n’intéressait pas tous les participants, ils n’en voyaient pas d’intérêt, pas d’intérêt, pas de motivation et donc pas d’action. D’autres n’avaient pas compris ce qu’il fallait faire et donc on tenté de faire l’exercice sur papier sans oser demander si c’était de ça qu’il s’agissait ou pas. Bref, c’est tombé à l’eau. 

Les critères indispensables pour faire participer sont :

  • La motivation. Si vos apprenants sont motivés, ils seront plus enclins à participer, s’engager et s’impliquer dans les actions.
  • Les attentes du groupe : de quoi ont-ils besoin ? Pourquoi sont-ils ici avec vous aujourd’hui ? Quel intérêt ont-ils à vous écouter ?
  • Votre propre motivation : qu’est-ce que vous voulez faire, montrer, comprendre ? Pourquoi vous transmettrez ces informations ? Quel est votre but ?
  • Lancer correctement votre animation : qu’est-ce qu’on fait ? Pourquoi ? Comment ?

N’oubliez pas comment un adulte apprend !

  • Il comprend à travers un langage clair et simple
  • Il participe s’il se sent impliqué et reconnu
  • Il doit pouvoir faire le lien avec son expérience et son travail
  • s’il se sent en confiance

Ayant compris ces éléments clés, j’étais plus à l’aise pour animer des formations avec des groupes difficiles. Vous savez ceux qui sont là parce qu’il faut, qui manque de motivation, qui critique tout. J’avais une apprenante qui était toujours très sceptique aux formations et au but final.

C’était mon leader négatif donc elle arrivait a entraîné tout le monde avec elle et la formation était un calvaire. Un jour, je lui ai laissé la parole en début de formation. On a échangé sur ses propres attentes, sur les questions qu’elle avait.

Bref, je l’ai vraiment écouté. Je pense qu’elle attendait simplement de vider son sac sur ses craintes, ses attentes… J’ai réussi à la capter et la faire participer. Depuis, en formation, elle participait sans râler. Elle avait trouvé sa place.

Les étapes pour faire participer vos apprenants

AVANT :

Commencer par créer votre plan de formation en alternant les activités, votre support Powerpoint n’est pas le seul outil d’animation. Placer judicieusement les pauses pour rompre le rythme efficacement. Choisissez un sujet en lien avec une problématique dont votre groupe a conscience ou amener cette réflexion pour qu’ils comprennent l’enjeu.

Lors de la création du support, énoncer clairement l’objectif comme j’ai pu l’expliquer avec les critères à respecter.

Pour pallier les imprévus, préparez votre boîte à outils : divers jeux pédagogiques ainsi vous n’aurez plus qu’à piocher dans votre boîte à outils pour choisir selon votre groupe. 

N’oubliez pas de tenir compte du niveau de votre groupe, de leur expérience, des activités qu’ils connaissent déjà

PENDANT :

Veillez à instaurer un climat de confiance, de bienveillance et de tolérance. Nous sommes là pour apprendre, l’erreur est permise.

Expliquez l’activité et veiller à la compréhension du groupe en début d’animation. Le sujet doit parler aux participants, que ce soit clair, qu’ils sachent où vous voulez en venir, vérifiez le niveau de compréhension. Ainsi que pendant l’animation pour vous rappeler où vous êtes, où vous allez.

Tout le monde a compris ? Vous voyez ce qu’il faut faire ? Ok super“.

Utilisez les méthodes participatives où vous allez diviser votre groupe en sous-groupe et les faire travailler ensemble pour développer l’esprit d’équipe et la cohésion de groupe, les jeux pédagogiques (jouer permet de mieux comprendre, de mieux retenir et de ne pas voir le temps passer) ou encore l’animation non directive (c’est votre groupe qui mène la danse, qui prend des initiatives.

Pour cette dernière, il va de soi que c’est à vous, dès le début de la formation de favoriser cet esprit d’initiative et de rendre acteur les participants. Oui je suis là pour vous apprendre des choses mais qui de meilleur que vous ne sait ce dont vous avez besoin.

J’agirais comme un guide, à vous de proposer et de prendre des initiatives, proposez-moi des activités différentes si vous pensez qu’elles vous conviendront mieux, ok ? C’est comme ça que le groupe se sent utile et impliqué parce qu’il se base sur son propre vécu, ressenti et pour répondre à leurs attentes.

S’il y a des sous-groupes veillez à mixer les niveaux et les profils pour avoir des groupes hétérogènes. Dans ce cadre, ce sont les apprenants qui sont acteurs de leur apprentissage, c’est eux qui trouvent des solutions. Ils se posent le problème et trouvent des solutions. Ceci m’a d’ailleurs permis d’améliorer des script d’appels.

Régulez le groupe pour veiller à la participation de tous, que chacun trouve sa place, son rôle et que tous aient le même temps de parole. Ainsi, si vous travaillez en sous-groupe, chaque membre doit avoir son rôle à jouer et ne pas être passif quant aux réflexions.

Orientez les réflexions et posez des questions ouvertes : comment en êtes-vous arrivé là ? ça vous permet de faire quoi ? Où voulez-vous aller ? Avez-vous pensé à tout ? Ceci vous demande de la patience, beaucoup d’empathie, de la tolérance puisque chacun va s’exprimer et prendre le temps de la réflexion. Cela vous demande de la tolérance, chacun donne son opinion sans risquer d’être jugé. Allez chercher les compétences de chacun pour qu’ils puissent les utiliser.

Variez les approches pour que votre formation soit riche que ce soit du travail de groupe, en sous-groupe, en binôme, en utilisant du mindmapping, des vidéos…

Utilisez la méthode SAVI pour Sécuriser les apprenants au démarrage, pendant et en fin de formation, pour rendre Acteurs les apprenants, Valoriser et Impliquer le groupe.

Le climat doit être favorable aux échanges, à la tolérance, vous devez être disponible pour chacun, soyez observateur et allez voir les groupes quand c’est nécessaire. Accompagne les réflexions en posant des questions ouvertes pour favoriser l’échange entre eux et qu’ils trouvent eux-mêmes les solutions et que chacun apporte sa pierre à l’édifice : son expérience, ses connaissances, ses compétences…

Soyez à l’écoute de votre groupe : une écoute active, reformuler pour être certain d’avoir compris ce qu’on vous dit, soyez empathique, 

A la fin d’une activité, recueillez les avis : est-ce que cette activité a permis de progresser ? De comprendre ? D’y voir plus clair ? Est-ce que ça a été utile ou pas ?

APRES :

  • Sonder votre groupe : qu’est-ce que vous avez pensé de cet atelier ? L’objectif a-t-il été atteint ? 
  • Qu’ont-ils appris ? Qu’est-ce qu’on pourrait améliorer ?
  • Est-ce que cette activité était pertinente ? Utile ? 

Les avantages d’utiliser ses techniques

  • Le groupe se sent vraiment impliqué dans son apprentissage, on cherche des solutions ensemble, on pratique ensemble et ça permet aussi de mieux retenir les informations puisqu’on apprend par soi-même
  • ça permet de mettre en avant des qualités parfois oublier
  • Avoir une nouvelle expérience et de développer sa confiance en soi et son assurance

Et vous

Comment faites-vous en formation ? Comment variez-vous les approches ? Répondez-moi dans les commentaires je suis curieuse de vous lire.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like these