2 Jeux de communication

jeux

Aujourd’hui, je vous présente 2 jeux de communication

La rumeur

Le principe : un récit est raconté à un premier volontaire qui va lui-même le raconter et ainsi de suite.

La durée peut aller jusqu’à 30 minutes.
Le bénéfice : prendre conscience quant à la difficulté de mémoriser des informations et percevoir les déformations.

La préparation : ce jeu nécessite quelques récits écrits à l’avance d’une dizaine de lignes
Le déroulement : 5 volontaires sortent de la salle et pendant ce temps, vous allez expliquer aux autres qu’ils vont être observateur, resté muet et ils vont noter les informations qui se perdent. Puis, un volontaire entre dans la salle et un témoin lui lit le récit. Ensuite, le deuxième volontaire entre dans la salle et le premier va lui raconter le récit. Évidemment, il va manquer des brides mais attention personne ne doit l’aider, personne ne souffle. Ainsi de suite jusqu’à ce que tous les volontaires aient entendu le récit. 

Ce qui intéressant c’est de reformuler les propos pour être certain d’avoir compris. La reformulation m’a été très utile en réception d’appels mais aussi en animation de formation. La modulation, l’intention et les silences sont à exploiter également.

La dictée graphique

Au lieu de dicter un texte, vous allez dicter des formes géométriques.

La durée est entre 15 et 20 minutes

Le bénéfice est d’améliorer la transmission d’informations et percevoir l’écart entre ce qui est dit et ce qui est compris

Le déroulement : diviser la salle en binôme. L’un des 2 membres vient vous voir et vous allez le montrer une image, une forme géométrique comme ceci

Ceux-ci vont devoir expliquer à leur binôme ce qu’ils ont vu et ils vont les aider, leur donner des informations pour reproduire cette forme. L’un explique et l’autre dessine.

Ce qui est intéressant est de tenter plusieurs techniques. Par exemple, celui qui dessine voudra reformuler quant à celui qui explique, il voudra préciser le plus possible et donner beaucoup d’informations. Ce jeu est un véritable jeu de coopération.

La communication en théorie

L’émetteur envoie un message au récepteur. Gravite autour de ce message des parasites : la compréhension du message, la manière de le dire, ce que je pense dire, ce que je crois dire, ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous comprenez. Vous voyez les 10 possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer. 

Soyez conscient des parasites de votre message. En plus de ceci, vous ajoutez le non-verbal et là vous pouvez complètement déformer un message. Le non-verbale joue un rôle très important bien plus que le message en lui-même. 

Je vais vous montrer l’importance du non-verbal dans une communication. Voici 3 images, dites-moi ce que vous voyez.

Première image

À quoi vous fait penser ce couple ? 

Ils se disputent, c’est évident. Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?

Regardez leur visage, pas de sourire, les mains sont levées et on pourrait presque imaginer le discours que l’homme peut avoir, il pourrait dire quelque chose comme : « mais t’es bête ou quoi” ou “mais non c’est pas comme ça”

On image le discours et on se rend compte qu’ils ne sont pas super heureux de communiquer, il y a quelque chose qui ne va pas.

Regardez la manière dont la femme est assise : on dirait qu’elle a envie de partir, elle part en retrait, elle s’en va de sa chaise. Bien sûr, ceci est mon interprétation.

Deuxième image

On ne voit pas le visage de la femme donc on ne peut pas savoir si elle est contente, triste ou en colère. On ne peut pas imaginer son état d’esprit. En face, je vois quelqu’un qui est posé. Les mains sont posées sur la table. Même s’il n’y a pas de sourire, on voit qu’il n’est pas en train de s’énerver. Il est plutôt à l’écoute, j’en ai l’impression.

! Les bras croisés ne signifient pas forcément que vous êtes fermés au dialogue.

La femme peut être en train d’expliquer un entretien qu’elle vient d’avoir et attendre le point de vue de la personne ne face. Ou, elle peut être en train d’expliquer une recette de cuisine ou d’exposer un grand projet. En tout cas, on voit une personne en face à l’écoute

Troisième image

Là, c’est assez clair. Il n’est pas en train de pleurer, à moins que ça ne soit de rire. Cet homme n’est pas énervé. On voit un grand sourire. Même si l’image est figée, on l’imagine exploser de rire. Il rigole, il est heureux.

L’importance du non-verbal

Vous voyez à quel point le non-verbal est important. Dans ces images, je ne vous ai pas donné d’informations, rien de verbal. Uniquement du non-verbal : des gestes, une posture. Prenez conscience de la posture que vous pouvez avoir surtout en tant que formateur parce que vous véhiculez un message. Votre façon de vous tenir, la manière dont vous regardez vos participants, la manière dont vous dites les choses, la perception de votre message peut aller bien au-delà de ce que vous pensez. Parfois, on peut mal interpréter.

C’est ce qui m’a conduit, à chaque début de formation initiale, lorsque je découvrais de nouveaux participants, à préciser ce point : je ne vais en aucun cas vous juger, me moquer ni manquer de respect à qui que ce soit.

C’est important pour moi parce que je peux faire des blagues et qui pourraient être mal perçu et je ne veux pas qu’une personne se sente visée. Si un apprenant le ressent de cette manière, qu’il se sente blessé ou touché, je veux qu’il vienne me voir, qu’il me le signale pour que je puisse corriger mon discours et que je me rende compte de mon erreur, ce qui n’est pas toujours évident. D’où l’importance de me le signaler.

D’ailleurs, j’ai corrigé certaines images de mes présentations. Par exemple, un jeu pédagogique que j’ai présenté. Ça s’est très bien passé les 6 ou 7 fois où je l’ai animé et à la huitième fois, une seule participante m’a dit : “cette image là je la trouve blessante”. J’ai corrigé dans la foulée, je l’ai supprimée et j’en ai mis une autre qui était beaucoup plus amusante parce qu’au départ, mon objectif était d’apporter de l’humour. Donc, si ce n’était pas perçu en tant que tel, il fallait que je corrige.

Découvrez les Jeux de l’été

Chaque jour, vous recevez un jeu appliquable en présentiel ou à distance

Chaque semaine, c’est une nouvelle catégorie de jeu qui se débloque :

  • Jeu de présentation
  • Energizer
  • Jeux de communication
  • Icebreakers

Venez les découvrir ICI

https://paulyformation.systeme.io/aef22d77

About the Author

2 thoughts on “2 Jeux de communication

  1. Bonjour Florence. Doit on avoir la vérité sur les situations (photos) ou est-ce pour faire parler les stagiaires, peut importe la vérité. 👍

    1. Bonjour Michael, non peu importe la vérité, le plus important est l’observation des gestes, de la posture, du langage non-verbal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like these