Comment fixer le prix de sa formation ?

code barre

lien vidéo https://youtu.be/QvI3r48VCdE

Voyant de nombreux débats voire conflits entre les formateurs, j’ai décidé de créer cette vidéo afin de partager les critères qui me servent à fixer mes prix. Sentez-vous à l’aise de partager vos propres critères en commentaire, ils seront reçu en toute bienveillance.

La valeur du prix des formations

Chaque personne a une relation différente avec l’argent. Certains sont très à l’aise pour en parler, pour en gagner. D’autres pensent qu’il faut travailler dur pour récolter le fruit. Chacun a sa définition de l’argent et chacun a sa manière de fixer un prix.

Évidemment, ceux qui fixent 5000€ pour leur formation ne comprendront pas ceux qui le fixe à 20€. Ils ne parlent pas la même langue. Alors qu’est-ce qu’on fait ? On continue à se bouffer le nez ? Je propose plutôt d’échanger de nos critères. Ceux qui nous permettent de mettre un prix en face de notre travail et enfin trouver un terrain d’entente.

Voici les 4 critères qui, selon moi, permettent d’évaluer nos formations.

Les critères pour fixer le prix de vos formations

Le premier critère

Il s’agit du fait d’être à l’aise avec le prix que l’on fixe parce qu’en tant qu’indépendant on le vend, on joue le rôle du commercial et il va de soi qu’on ne peut pas vendre un prix nous paraissant incohérent. Si vous voulez vendre votre formation à 5000€ mais que, dans votre tête, votre formation vaut 200€, vous n’arriverez pas à mettre un prix plus élevé. Soyez honnête avec vous-même. Il ne s’agit pas de se dévaloriser ou surévaluer mais d’être juste avec vous-même et de mettre un prix correcte en face de votre travail.

Le deuxième critère

C’est le prix du marché. Qu’est-ce qui se pratique dans votre domaine ? Le but est d’aller creuser le marché pour comprendre comment il fonctionne. En complément du fait d’être à l’aise, restez cohérent avec les prix pratiqués. Qui facture combien ? C’est de cette manière que j’ai pu fixer mes prix sans dévaloriser mon travail.

Le troisième critère

Il s’agit de la différence entre le public et le privé. Quel public visez-vous ? Ne facturant pas de la même manière, il est logique de se poser la question sur la cible visée. Avec qui je travaille ? Qu’est-ce que je cherche à faire ? Quels sont les prix et qu’est-ce qui me convient le mieux ?

Le quatrième critère

Le dernier critère est le niveau d’expertise. En effet, un débutant fixe naturellement un prix plus faible contrairement à un expert qui évalue son prix à la hausse. C’est logique puisque avec le temps, on gagne en expérience, on a du bagou. Le terrain est là et le fait de transmettre ses connaissances se ressent dans le prix.

En espérant vous avoir aiguillé. N’hésitez pas à partager vos critères de choix dans les commentaires.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like these