Télétravail : Ma meilleure astuce pour rester productif

a distance

Comment rester productif quand on travaille de chez soi ? Je vous présente ma meilleure astuce pour rester productif en télétravail. Il est vrai qu’on commence à prendre l’habitude depuis un an de travailler à la maison. Si certains y voient une contrainte absolue, d’autres y voient de nouvelles opportunités.

Prenons du recul, peut-on vraiment être productif quand les enfants viennent vous annoncer qu’il n’y a plus de batterie dans la tablette pour regarder des dessins animés. Ou encore votre conjoint qui vous propose un café, sans oublier le téléphone qui sonne.

Partons de ce constat pour prendre de la hauteur et vous créer une organisation sans interruption intensive.

Pourquoi le télétravail augmente la productivité ?

Pour répondre à cette question, je vous en pose une autre : travailler en open space augmente-t-il la productivité ? Eh bien non. Chaque personne se sentant observée, va montrer une image d’une personne très concentrée qui ne passe que très peu de temps en pause et beaucoup de temps à être très occupée à travailler. Pendant qu’on observe les autres, on ne travaille pas.

En travaillant de chez soi, l’environnement est connu et rassurant. Ceci favorise un travail moins stressant. En revanche, il faut avoir un espace de travail bien délimité de son environnement personnel. 

En effet, ayez toujours le même emplacement. Si vous avez une pièce pouvant servir de bureau c’est l’idéal. Si vous partagez vos espaces, travaillez toujours au même endroit. Ceci permettra à votre cerveau de reconnaître le lieu de travail et de vous mettre en situation.

Comment travailler chez soi ?

Je vais passer en revue l’environnement de travail, mes conseils pour être concentré et augmenter la productivité et je terminerai pas un point sur l’hygiène de vie.

Votre poste de travail

Votre environnement de travail doit être le plus épuré possible. C’est-à-dire que vous devez avoir uniquement le matériel nécessaire et pas plus. Inutile d’avoir 50 stylos puisque vous n’écrivez qu’une chose à la fois. Un stylo suffit et le reste doit disparaître de votre vue. 

Votre téléphone ne doit être visible que si vous l’utilisez. Sinon, supprimez-le de votre vue car même éteint il prend 30% de votre concentration.

Si certains préfèrent être assis, le standing desk prend de l’ampleur. En effet, travailler debout stimule. Nous sommes fait pour être en mouvement et plus vous allez bouger plus votre cerveau sera mobilisé, vous serez donc attentif. Néanmoins, les pauses devront être plus fréquentes car vous serez vite fatigué d’être debout.

Favoriser la concentration

Je vous recommande d’utiliser le bruit blanc. Il s’agit de porter un casque ou des écouteurs et d’écouter toujours la même fréquence visant à mobiliser les ondes alpha propice à l’activité neuronale. Des sons sont disponibles sur internet ou à travers diverses applications.

Moins vous aurez de perturbations internes et externes et plus votre concentration sera grande. Veillez donc à travailler dans un endroit calme et à libérer votre surcharge mentale. 

Un besoin physiologique passera toujours au premier plan, veillez donc à écouter votre corps pour augmenter votre productivité. Buvez, soufflez, sortez, remettez de l’énergie dans votre corps. Mobilisez-le pour revenir encore plus concentré.

Gérez vos emails

Les emails prennent une place très importante dans nos journées. Voilà pourquoi la lecture de ceux-ci ne doit pas se faire au moment où vous les recevez mais quand vous décidez de les lire. Voici quelques conseils :

  • Ne commencez jamais votre journée par lire vos emails. Pourquoi ? En lisant vos emails vous vous créez de nouvelles tâches et donc celles prévues passent en second plan. De plus, votre surcharge mentale sera trop importante. 
  • Gardez vos emails pour 11h, 14h et 17h. 
  • Utilisez la méthode Pareto pour trier vos listes de diffusion. Ça vous évitera bien des emails que vous ne lisez jamais. 

La matrice Eisenhower 

Cette méthode vous permettra de prioriser vos tâches en les classant selon 4 catégories :

UrgentPas urgent
ImportantFAIREPLANIFIER
Pas importantDELEGUERELIMINER

Vos prises de décision

Nous prenons 35 000 décisions par jour. Ceci provoque de la fatigue décisionnelle. Vous comprenez maintenant pourquoi vous n’arrivez jamais à répondre à cette fameuse question du soir : “qu’est-ce qu’on mange ?

Pour soulager son esprit et travailler efficacement, je vous conseille d’activer le mode automatique de votre cerveau. C’est-à-dire que vous allez créer des procédures à appliquer pour ne plus avoir besoin de réfléchir à la meilleure manière de procéder.

Par exemple, chacune de mes vidéos respecte le même processus. Toutes les étapes sont validées les unes après les autres jusqu’à la publication de la vidéo. Pas besoin de réfléchir ni de risquer d’oublier un élément important. 

Roy Baumeister (professeur de psychologie – Université de Floride) conclut ceci : « Même les personnes les plus sages ne font pas les bons choix si elles ne sont pas reposées… Les meilleurs décideurs sont ceux qui savent quand ils ne doivent plus se faire confiance. »

Comment prendre une décision ? Voici le processus à appliquer :
1. Créer les conditions favorables à une prise de décision efficace c’est-à-dire encourager la pensée créative et faites appel à d’autres personnes pour vous aiguillez

2. Comprendre la problématique : cerner la nature du problème pour le résoudre.
3. Prévoir des alternatives : imaginez un plan B, différentes solutions pour régler le problème.
4. Évaluer les alternatives : sont-elles faisables ? Y a-t-il des risques ?
5. Faire le bon choix. Réaliser une analyse approfondie pour déterminer la décision à prendre. 

Votre hygiène de vie

Pour être le plus productif possible, vous devez avoir une bonne hygiène de vie. Ce qui implique de pratiquer une activité physique, ne serait-ce que d’aller marcher 30 minutes par jour. 

Votre sommeil doit être réparateur ce qui implique d’éviter les écrans 1h avant le coucher. Préférez lire et de favoriser le sommeil par un rituel du soir. Dormez suffisamment, l’esprit léger et reposé. Ne gardez pas en tête vos actions, planifiez-les. Sortez-les de votre tête tel Dumbledore qui utilise la pensine. 

Faites-vous livrer des repas sains chaque jour pour gagner du temps et de l’énergie. Chaque midi, mes repas arrivent d’un cuisinier qui les a préparés. Tout est prêt, il n’y a plus qu’à réchauffer à la casserole.

Sachez vous accorder des temps de repos, des temps morts, amusez-vous et rencontrez du monde.

Pour terminer, vos tenues doivent être intégrées dans votre processus de prise de décision. Pour ma part, j’ai 5 tenues, toutes prêtes, je n’ai plus qu’à ouvrir l’armoire en prendre une au hasard et c’est parti.

Ma meilleure astuce

Je vous délivre maintenant ma pratique personnelle. Ce que j’applique quotidiennement pour travailler tout en étant productive en m’occupant de ma famille. Levez-vous tôt !

Chaque matin, entre 4h et 6h, je suis debout. Je me lève dans le plus grand calme, sans bruit pour ne réveiller personne et je commence par la tâche la plus importante de la journée.

C’est souvent la plus désagréable. En effet, si je dois regarder une vidéo dans une autre langue ou rechercher des informations, je le ferai dès le début de la journée. Mon cerveau étant tout frais, je commence toujours par l’action la plus énergivore.

Ainsi, quand ma famille se lève, je me sens accomplie parce que j’ai déjà été productive avant le lever du soleil, le plus important est fait et je peux faire d’autres tâches me demandant moins d’attention.

Étant maman d’une petite fille de 2 ans, elle occupe une grande partie de mon attention. Donc, je ne peux pas me permettre un travail complexe lorsqu’elle est éveillée. De plus, la matinée est calme, personne n’est levé. Je n’ai pas d’interruption que ce soit à la maison ou à l’extérieur.

Chaque action est renseignée dans un outil de planification. Ceci m’évite de me retrouver avec une montagne de post-it que j’oublie. Je commence par créer un créneau et j’y ajoute l’action à mener. Je laisse le temps nécessaire voire un peu plus pour prévoir les imprévus et respecter mon planning. 

La fin de la journée se termine par la planification des actions à venir le lendemain. Ainsi, je “dors dessus” et je sais ce que j’ai à faire. Dès le lever, je ne dépense pas d’énergie à faire des choix dans mes actions, tout est prêt.

Cet article participe à l’évènement “Télétravail : Votre meilleure astuce pour rester productif quand on travaille de chez soi” du blog Blogueur Pro. J’apprécie beaucoup ce blog et en fait mon article préféré est celui-ci.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like these